Jess Littlewood

M E R C U R Y   I N   R E T R O G R A D E

Jess Littlewood 

VERNISSAGE : 14 Septembre, 18H – 21H

15 Septembre – 22 Octobre 2017

www.jesslittlewood.com

 

artéfact is delighted to present Jess Littlewood : Mercury in Retrograde, a presentation of work created specifically for artéfact project space. For this exhibition, Littlewood is referencing astrology, the Metaphysical Symbolism of gems and the sacred space of the museum to illustrate our need to put the world into a human context and to give structure and explanation to the random and sometimes difficult nature of life as a conscious being. This need is often fulfilled by attributing power and myth to precious objects, traditions and even natural phenomena. Mercury Retrograde is a much-debated astrological event that is often used as a scapegoat to account for failure or crisis. While this phenomenon can be explained by science, it is also imbedded in centuries-old stories and beliefs that strive to make sense of the chaos and mystery that surround us.

Jess Littlewood’s practice is an ongoing investigation into what it means to be human, exploring our challenges and triumphs, our flaws and obsessions. Using found material from the never ending source of Google images to produce works that appear at once familiar and strange. It’s our world but it’s not, it’s us but not as we may know ourselves, or want to see ourselves. The works appear alien but yet they are strangely grounded in reality. The artist uses what she refers to as  ‘human objects to try and reveal truths’, and as ‘stand-ins for our frail physical forms’. She doesn’t shy away from confusions or contradictions; instead they work in unison to inform a practice that seeks to ask questions rather than to provide answers.

artéfact est ravi de présenter Jess Littlewood: Mercury in Retrograde, une présentation de travaux créés spécialement pour notre espace projet. Pour cette exposition, Littlewood fait référence à l’astrologie, au symbolisme métaphysique des gemmes et à l’espace sacré du musée pour illustrer notre besoin de mettre le monde dans un contexte humain et de donner une structure et une explication à la nature aléatoire et la vie parfois difficile en tant que être humain. Ce besoin est souvent accompli en attribuant du pouvoir et les mythe aux objets précieux, des traditions et même des phénomènes naturels Un exemple parfait de cela est Mercure Rétrograde, un événement astrologique très débattu qui est souvent utilisé comme bouc émissaire pour tenir compte de l’échec ou des crises. Bien que ce phénomène puisse s’expliquer par la science, il est également implanté dans des mythes et des croyances depuis plusieurs siècles qui essayent d’expliquer le chaos et mystère qui nous entourent.

La pratique de Jess Littlewood est une enquête continue sur la signification de l’être humain, en explorant nos défis et nos triomphes, nos défauts et nos obsessions. Elle utilise Google Images comme source infinie de matière pour produire des œuvres qui apparaissent à la fois, familières et étranges. C’est notre monde, mais ce n’est pas le cas, c’est nous mais pas comme nous nous connaissons ou nous voulons nous voir. Les œuvres semblent étrangères, mais elles sont étrangement fondées sur la réalité. L’artiste utilise ce qu’elle réfère être comme «objets humains pour essayer de révéler la vérité », et comme « remplacements pour nos formes physiques fragiles ». Jess Littlewood ne s’écarte pas des confusions ou des contradictions; au lieu de cela, elle organise une pratique qui cherche à poser des questions plutôt qu’à fournir des réponses.

 

Photo credit : Charlie Littlewood

“Ancient Energy” 2017, collage sur Hahnemühle Photo Rage, 1m x 1m35, image copyright: Jess Littlewood

“Little Things” 2017, collage wall paper / papier murale, image copyright : Jess Littlewood

“Mercury in Retrograde” 2017, silk canopy / auvent en soie, 2m60 x 2m60, image copyright : Jess Littlewood